Mes Chroniques »

Joyeux Noël !

07/11/2017 – 3:36 | No Comment | 179 views

Ma chronique d’aujourd’hui sera davantage une lettre ouverte qu’une véritable chronique. Cette lettre s’adresse à la municipalité de Bastia, ville d’où ces lignes sont écrites, mais aussi et très certainement à la plupart des municipalités …

Read the full story »
Actualités
Histoire
Actualités
Tourisme
Corsica
Home » Mes Chroniques

Chers amis musulmans de France, du Tchad et d’ailleurs : pourquoi ce silence assourdissant ?

Submitted by on 28/08/2014 – 12:40 One Comment | 3 365 views

DSCF9878Je vous côtoie depuis toujours. Je vous ai connus en Tunisie, où, jadis, vivait ma famille. Je vous ai beaucoup fréquenté en France, surtout durant mes années d’études et lorsque j’enseignais le français aux immigrés. Nos chemins se sont à nouveau croisés dans les différents pays d’Asie et d’Afrique où j’ai séjourné. C’est certainement au Tchad que je vous ai le mieux connu, surtout à Abéché où je devais passer presque trois années. Dans cette partie orientale du Tchad, l’Islam est très largement majoritaire. Majoritaires, vous l’étiez aussi dans les différentes équipes que j’ai eu à diriger. J’ai vécu au rythme des appels à la prière lancés par les puissants haut-parleurs des mosquées du voisinage. J’ai participé à vos fêtes, à vos joies et à vos deuils. Ensemble, nous avons partagé de nombreux repas. L’Islam n’est pas ma religion, mais c’est une religion qui m’est familière, et à laquelle je me suis toujours intéressé. J’ai même tenté de lire – et de comprendre – le Coran. A Abéché, j’ai pris des cours d’arabe avec un professeur qui ne parlait pas un mot de français et qui s’occupait de l’instruction islamique au lycée. L’Histoire des civilisations arabo-islamiques m’a toujours passionné. Tout cela pour vous dire que je crois bien vous connaitre et que plusieurs d’entre vous sont devenus des amis très chers.
Dans ce contexte, votre silence face à la montée de l’intolérance, de l’extrémisme et de la violence de gens qui se réclament de votre religion m’attriste beaucoup. Vous étiez des dizaines de milliers dans les rues des grandes villes d’Europe pour dénoncer Israël, durant la récente crise de Gaza. Nulle voix musulmane ne s’est élevée pour dénoncer le Hamas et la terreur que ce dernier fait régner sur son propre peuple (comme les dernières exécutions sommaires en ont encore apporté la preuve) ou pour contester le fait que des missiles soient lancés aveuglément contre une population civile. Seule semblait vous choquer la riposte israélienne. Jamais personne n’a émis l’idée que, bien que Musulman, le Hamas pouvait avoir tort. Faut-il soutenir envers et contre tout un groupe simplement parce qu’il se réclame de l’Islam, quelles que soient ses actions ? Alors sachez que de nombreux Musulmans sont israéliens et que certains y occupent de hautes fonctions, même dans l’armée ! Lors de ces manifestations de rue, on n’a pas hésité à hurler « mort aux Juifs » et à attaquer des synagogues et des commerces israélites. Pourquoi ne pas avoir dénoncé de tels débordements indignes ?
Autant la voix des Musulmans a été entendue lorsqu’il s’est agi de Gaza, autant elle fut inaudible au sujet de la Syrie et de l’Irak. Depuis 2011, il y a eu des centaines de milliers de morts en Syrie, des millions de réfugiés, majoritairement musulmans. A Gaza, il y a eu environ 2000 morts, dont une bonne partie était des miliciens du Hamas. Certes, toute mort de civils est inacceptable, mais pourquoi vous être aussi bruyamment indignés au sujet de Gaza alors que vous n’aviez rien dit au sujet de la Syrie ? D’autant que nombre des innocents tués à Gaza l’ont été parce que le Hamas les avait utilisés comme « boucliers humains ». Les victimes gazaouies ont-elles davantage d’importance à vos yeux parce qu’elles ont été tuées par des Israéliens ? Gardez-vous le silence sur celles de Syrie seulement parce que leurs bourreaux sont des Musulmans ?
Depuis juin dernier, un ignoble groupe terroriste fait tristement la Une de l’actualité. Il a osé se donner pour nom « Etat islamique » et le criminel qui est leur chef s’est auto-proclamé « calife », en référence à l’époque glorieuse de la civilisation arabo-islamique. Cette horde avait commencé par déferler sur la Syrie avant de passer en Irak. Là, les limites de l’horreur ont largement été dépassées ! Des milliers de prisonniers de guerre irakiens (tous musulmans) ont été sommairement massacrés. Les barbares ont même filmé ces massacres et ont fait circuler les vidéos sur internet, comme s’ils étaient fiers de leurs crimes ! Les nazis, en leur temps, ont commis ce genre d’abominations, mais ils ont cherché à les cacher, contrairement à leurs « héritiers » de l’ « Etat islamique ». Ces derniers s’en sont pris aux populations chrétiennes, qui vivaient dans ces régions depuis près de deux millénaires, ainsi qu’aux Yazidis. Tueries, décapitations, crucifixions, rapts de femmes et d’enfants, conversions forcées, églises détruites ou désacralisées ont émaillé l’avancée de ces terroristes. Dernièrement, un journaliste étasunien, connu pour ses prises de position favorables aux Musulmans et souvent hostiles à Israël, a été décapité à l’aide d’un poignard, après deux ans de détention. Cette ignominie a été filmée et, là encore, la vidéo a été postée sur internet par les auteurs du crime. Je n’ai pas eu connaissance de manifestations de rue, en Europe ou ailleurs, à l’initiative d’organisations musulmanes, pour dénoncer toutes ces horreurs. Encore une fois, je me demande si, pour que vous descendiez dans la rue, il faut nécessairement que le responsable des morts soit israélien. Le fait que les auteurs de ces actes monstrueux soient des Musulmans vous dissuade-t-il de les dénoncer ?
Je pourrais aussi évoquer les crimes d’AQMI, d’Ansar Eddine et du MOUDJAO, au Nord du Mali, en 2012 : destruction de mausolées islamiques multiséculaires, amputations, lapidations, viols. Y a-t-il eu, à l’époque, des manifestations de rue, en Europe, en Afrique ou ailleurs pour dénoncer cette barbarie ? Il me faudrait aussi mentionner les horreurs commises par le Boko Haram au nord du Nigéria : tueries, massacres de lycéens dans leurs dortoirs, enlèvement de lycéennes, attaques d’églises, la liste des horreurs commises par ce groupe est sans fin et elle s’allonge chaque jour. Les organisations musulmanes du monde entier ont-elles réagi, ont-elles appelé à manifester contre les agissements de Boko Haram ? Non, malheureusement.
En ce qui concerne les Musulmans d’Europe, le pire est probablement que des milliers de vos jeunes aient pris le chemin du soi-disant « djihad » pour rejoindre les barbares de l’ « Etat islamique ». L’un d’eux se serait même rendu coupable de l’abjecte décapitation filmée du malheureux James Foley. Qu’avez-vous fait pour encadrer vos jeunes, pour leur enseigner les véritables valeurs de l’Islam, pour contrer le lavage de cerveau dont ils ont été l’objet, pour leur enseigner le respect dû aux autres croyances ? Avez-vous jamais osé leur dire que le prétendu Islam qu’ils découvraient n’avait rien à voir avec l’Islam de vos pères ?
Je voudrais conclure cette lettre en affirmant que la première victime des crimes commis en Syrie, en Irak, au Mali ou au Nigéria, c’est l’Islam. Car ces crimes ont malheureusement été commis au nom de votre religion. Face à ces horreurs, votre absence de réaction et votre silence pesant ont pu être interprétés par l’opinion internationale comme une forme d’approbation. Comme dit l’adage bien connu, « qui ne dit mot, consent ». C’est donc l’image même de l’Islam et sa réputation qui sont durablement flétries par toutes ces abominations que vous n’avez pas cru devoir dénoncer. Ces abjections ainsi que votre silence risquent fort de créer, en dehors du monde musulman, un phénomène de rejet à l’égard de votre religion. Je serai le premier à le regretter, car je continue à penser que l’ « Etat islamique », le Hamas et le Boko Haram ne sont pas représentatifs de l’Islam véritable et de la majorité des Musulmans.
Il est donc grand temps, avant qu’il ne soit trop tard, de vous réveiller, chers amis musulmans. Descendez donc enfin dans la rue, signez donc des pétitions, hurlez donc votre indignation à l’égard de la monstruosité des actions commises en votre nom ! Mais faites vite, je vous en conjure !

Hervé Cheuzeville, 28 août 2014.

One Comment »

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.

JavaScript est actuellement désactivé. Afin de pouvoir poster un commentaire, s'il vous plaît contrôlez que les Cookies et JavaScript sont activés puis rechargez la page. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.