Mes Chroniques »

Joyeux Noël !

07/11/2017 – 3:36 | No Comment | 179 views

Ma chronique d’aujourd’hui sera davantage une lettre ouverte qu’une véritable chronique. Cette lettre s’adresse à la municipalité de Bastia, ville d’où ces lignes sont écrites, mais aussi et très certainement à la plupart des municipalités …

Read the full story »
Actualités
Histoire
Actualités
Tourisme
Corsica
Home » Actualités

Les raisons qui me poussent à soutenir la France , par Jean-Paul « Rossignol  »

Submitted by on 18/11/2015 – 10:33 No Comment | 2 196 views
DSCF1863
Le texte ci-dessous n’est pas de moi. Son auteur est Jean-Paul « Rossignol »(1), de Bukavu (République Démocratique du Congo)
Le matin du samedi 14 novembre 2015, durant lamesse matinale, le prêtre, dans son homélie, nous mit au courant de ce qui s’était produit à Paris la veille au soir. Tout juste après la messe, je m’empressais de mes écouteurs afin de suivre les actualités internationales sur RFI. C’est ainsi que, comme beaucoup de jeunes de Bukavu, j’entendis comment les tragiques événements s’étaient déroulés. Personne n’ignore l’horreur causée par les actes ignobles de ces individus sans scrupules qui ont des pierres à la place des cœurs. Ces gens, ces terroristes, ces barbares, se sont donné du plaisir en ôtant la vieà 129 citoyens et en en blessant au moins 349 autres parmi lesquels des cas très graves . Tous ces gens tués, jeunes et moins jeunes, étaient en train d’entamer paisiblement leur week-end après une semaine de travail. N’était-il pas naturel de mettre à profit une soirée de week-end, comme c’était le cas en ce vendredi 13 Novembre ? Certains avaient choisi d’assister au match amical qui opposait la France à l’Allemagne, auquel assistait également le président français François Hollande. D’autres avaient préférése rendre à un concert organisé au Bataclan, un haut lieu de la culture. D’autres encore étaient rassemblés dans des restaurants où ils échangeaient joyeusement les informations de la semaine écoulée. C’est alors que ces types qui pensent servir un dieu et une religion dont ils trahissent les commandementsont pris la décision de poignarder le monde entier dans le dos. Ils ont opéré et ils ont encore une fois réussi leur coup, comme cela avait été le cas voici dix mois lors de l’attaque contre Charlie Hebdo , le 7 Janvier 2015.
Quelles sont les raisons qui justifient ma ferme solidarité envers la France ?
1. D’abord parce que les terroristes, quelles que soient les raisons qui les poussent à agir, quelles que soient leurs croyances, leurs origines et leurs idéologies, ne sont en aucun cas des héros, mais les pires des lâches. Je suis certain que je refuserais leur appui même si cela devait m’aider à me débarrasser de mes ennemis les plus farouches. Ces barbares ne veulent que voir le sang versé et déstabiliser les populations innocentes. Ils n’ont aucune humanité, aucune pitié en voulant prouver au monde ce dont ils sont capables.
2. Une autre raison, c’est que, à part le fait que je sois citoyen congolais, je suis aussi et surtout un citoyen du monde. Je me sens appartenir à chaque famille qui a perdu l’un des siens dans ce carnage. Je sais bien que lorsqu’il s’agit de faire le choix entre être citoyen de son pays et être citoyen du monde, il vaut mieux choisir d’être citoyen du monde. Un tel choix permet de redevenir d’une manière indirecte citoyen de son pays. C’est le choix que j’aifait et que je continuerai à faire.
3. Une autre raison, c’est que la France a toujours été uneterre d’accueil pour les tous les peuples du monde entier. Je suis navré de voir qu’aujourd’hui l’hospitalité de la France se retourne contre elle. La position du président François Hollande et de son gouvernement sur la question migratoire est un élément capital qui m’encourage à soutenir ce grand pays aux multiples valeurs.
4. Une autre raison, c’est une question d’amitié. J’aime cette parole du président MOBUTU qui dit : « dans notre vie, on a tous quelqu’un qui, au-delà de ses propres parents, a beaucoup compté, nous a beaucoup appris ». Comme lui,j’ai aussi connu des Français qui m’ont beaucoup appris et qui comptent énormément pour moi. À travers eux, je vois l’image de tous les Français. Ces Français qui n’hésitent pas à accueillir des réfugiés qui affluent de partout à travers l’Europe. Ces Français qui ne cessent d’appeler à la mobilisation pour soutenir nos frères innocents qui fuient la guerre en Syrie et ailleurs. C’est pour ces Français, mes chers frères, c’est pour cette amitié que je leur porteque je suis derrière la Franceen disant non au terrorisme dans le monde.
5. Ma dernière raison se situe sur le plan politique. Je trouve que la politique actuelle de la France vis-à-vis de l’Afrique est meilleure que celle qui avait cours durant le mandat du président Nicolas SARKOZY. Alors que la politique de Nicolas SARKOZY a apporté le chaos à la Libye, celle de François Hollande a sauvé le Mali et la Centrafrique. Bien qu’il y ait encore des troubles dans ces deux États, nul n’ignore le courage et la détermination avec lesquels les militaires français se sont investis dans ces opérations pour tenter de sauver nos frères africains. Aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation de rendre la pareille à tous ces valeureux militaires français en disant tout simplement « JE SUIS PARIS » et en autorisant l’apparition du drapeau tricolore sur nos photos de profil Face Book. Cela ne fait pas de moi un mauvais citoyen congolais mais plutôt un bon citoyen du monde.
Voilà ce que voulais dire à ceux qui pensent que nous faisons erreur en assurant la France de notre soutien. Ils peuvent apaiser leurs esprits. A tous mes amis qui croient que soutenir la France dans cette épreuve est une erreur parce qu’ils pensent que les Français eux, ne nous soutiennent jamais,je dis qu’ils ont complètement tort. Ils ont tort parce qu’ils portent un jugement de valeur sur un peuple qui ne mérite pas un tel jugement. Ils doivent savoir seulement que le soutien que moi et d’autres assurons à la France ne sera sans doute pas connu de tous les Français. Seuls les français qui sont en contact avec nous en auront connaissance ; peut-être en parleront ils àd’autres, surtout à leurs proches. De la même manière que lorsque des Français nous soutiennent pendant nos moments difficiles, seuls les Congolais qui sont en contact avec eux sont au courant de ces soutiens. Je vous demande donc d’être solidaire avec ce pays et surtout de cette population innocente cruellement touchée par cette tragédie. Je pense en particulier à des Français comme les journalistes Jean Hélène ou Ghislaine Dupont qui ont donné leur vie pour faire connaître au monde entier nos épreuves et nos souffrances. En soutenant la France aujourd’hui, j’ai le sentiment d’honorer leur mémoire. Je pense à eux et tous les autres qui, à travers leurs écrits, leurs témoignages, n’ont eu de cesse que d’informer l’opinion publique internationale des tragédies qui s’abattaient sur notre pays, sur notre continent. En affichant ma solidarité sans faille aux victimes des actes barbares commis à Paris, je ne fais que témoigner ma reconnaissance. Ces journalistes, ces auteurs, ont su dénoncer les crimes commis à Bukavu ou à Bunia voici une décennie, ou à Beni actuellement. Personne ne m’interdira donc d’évoquer les victimes parisiennes de ce vendredi noir. On peut « être Beni » tout en étant Paris !
Je suis sûr de ne pas me tromper en affirmant que « le droit à la vie est un droit inhérent à toute personne humaine ». Ceux qui violent ce grand principe sacro-saint de l’humanité méritent le châtiment le plus sévère et j’espère que les dirigeants du monde entier sauront se montrer dignes en leur assurant un tel châtiment. Malheureusement pour nous, ces gens n’hésitent pas à se donner la mort pour échapper à toute poursuite. Qui, de ceux qui fêtent et se reposent tranquillement ou de ceux qui trouvent leur joie dans la terreur et la désolation infligée à autrui sortiront vainqueurs ? Dieu seul le sait mais, tel un prophète du bonheur, je suis confiant que ces terroristes seront anéantis aujourd’hui, demain ou plus tard. Dans un avenir très proche, bien sûr.
Bukavu, le 16 novembre 2015
Jean-Paul « Rossignol »
(1) Jean-Paul Rossignol est étudiant en droit. Pour payer ses études, il enseigne dans une école primaire de Bukavu. Il est également chanteur, guitariste et auteur-compositeur, leader du Groupe Alliance et maître de chorales.

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.

JavaScript est actuellement désactivé. Afin de pouvoir poster un commentaire, s'il vous plaît contrôlez que les Cookies et JavaScript sont activés puis rechargez la page. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.