Mes Chroniques »

Stop à l’incivisme !

18/08/2018 – 3:35 | No Comment | 488 views

Dans l’éditorial de la revue municipale « Bastiamag’ » de juillet-août, Pierre Savelli, Maire de Bastia, jette un gros pavé dans la mare. Il a osé s’en prendre à l’incivisme ambiant qui détruit notre environnement quotidien et …

Read the full story »
Actualités
Histoire
Actualités
Tourisme
Corsica
Home » Mes Chroniques

Pauvre France!

Submitted by on 17/05/2013 – 7:59 No Comment | 3184 views

Comme il est affligeant ce pays où des jeunes et des moins jeunes profitent de la victoire d’un club sportif pour casser, pour détruire, pour piller et pour affronter les forces de l’ordre! Point d’idéologie dans ces débordements qui ne sont qu’une débauche de violence gratuite (sauf pour ceux qui paieront pour les dégâts causés !) De la violence pour la violence, sans but ni raison. Comme il est affligeant ce pays où l’on transforme en héros et en modèles des êtres tatoués et chevelus, à l’égo démesuré dont le seul talent dans la vie est de savoir courir après un ballon mais dont les salaires astronomiques sont inversement proportionnels à leurs QI!

Comme il est affligeant ce pays où des dizaines de milliers de gens se déplacent pour célébrer la victoire d’un club qui n’a de parisien que le nom, qui ne doit sa réussite qu’aux millions dépensés par un émirat pour « acheter » les plus grands noms du football mondial afin de redorer sa propre image peu reluisante en matière de droits de l’Homme et de démocratie !

Comme il est affligeant ce pays où un groupe de voyous sans foi ni loi passe un humble religieux à tabac afin de lui dérober son téléphone portable ! Où d’autres arrachent violemment les colliers en or ou les sacs à main de paisibles passantes !

C’est dans ce pays que le ministre chargé de la lutte contre la fraude fiscale est lui-même un fraudeur!

C’est bien dans ce pays que le travail précaire et sous payé devient la règle, tandis que des conseils d’administration de grandes sociétés accordent des salaires faramineux, des bonus indécents et des parachutes dorés monstrueux à des patrons qui, bien souvent, ont démérité dans l’exercice de leurs fonctions !

C’est là encore qu’un agent de change (je me refuse à utiliser le mot « trader ») peut gagner des millions en l’espace de quelques « clics » d’ordinateur !

C’est là aussi que des milliers de jeunes citoyens sont élevés dans la haine du pays qui les a vu naître et grandir, qu’ils sont abreuvés d’Al Jazirah, endoctrinés par des prêcheurs ignares qui vomissent la démocratie et les valeurs occidentales et qui leur inculquent un antijudaïsme hideux que l’on croyait définitivement relégué aux poubelles de l’Histoire ! Là, certains de ces jeunes peuvent rêver devenir de minables martyrs du genre Merah pour venir encombrer finalement des prisons déjà surpeuplées!

Mais oui, on y voit même, dans ce pays, une poignée de dangereux malfrats mettre sous leur coupe toute une partie de la population de l’une des principales villes, tout en se livrant impunément au trafic de la drogue et en réglant leurs comptes sanglants à coups d’AK47 !

C’est toujours dans ce pays que l’on attend tout et son contraire d’un président élu bien plus sur le rejet de son indigne prédécesseur que sur des promesses intenables pour la plupart. On aurait dû réaliser alors que, face à la mondialisation et à la concurrence déloyale, il serait impossible de faire reculer le chômage et retrouver la croissance en une période de 12 mois seulement. D’autant plus que la plupart des décisions économiques se prennent désormais davantage à Bruxelles ou à Frankfort qu’à Paris !

C’est malheureusement d’une France méconnaissable et affligeante dont je parle! Ses gouvernants s’acharnent à y défendre la langue et la culture face à la déferlante d’un sabir étasunien mondialisé mâtiné de termes informatiques, alors même que trop longtemps figé dans son moule jacobin, ils persistent à refuser de promouvoir et de défendre leurs propres langues et cultures régionales !

Sans doute ce papier d’humeur me vaudra-t-il insultes et quolibets. Que le lecteur sache cependant qu’il vient d’un Français d’Afrique qui paye ses impôts en France et qui, en regardant de loin ce « vieux pays », le reconnaît de moins en moins !

Puissions-nous redire un jour avec le poète : « France, mère des arts, des armes et des lois » ou chantonner à nouveau d’un cœur léger : « Douce France, cher pays de mon enfance » et non reprendre désespérément, avec les insatisfaits de tous bords : « Pauvre France! Pauvre France! »

Hervé Cheuzeville, 16 mai 2013

Leave a comment!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.

JavaScript est actuellement désactivé. Afin de pouvoir poster un commentaire, s'il vous plaît contrôlez que les Cookies et JavaScript sont activés puis rechargez la page. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.